Creepy doll

En ce jour d’Halloween, j’avais envie de partager avec vous les photos d’un shooting que j’ai fait cet été. J’espère que vous apprécierez!

10624849_734461233292324_5166432298740398111_n 10646814_734461799958934_458315291650026574_n 10670107_734461996625581_2602915519012134794_n 10636000_734462169958897_3103453784824309050_n 10583803_734462869958827_4078954957544870801_n 10671250_734462533292194_8678164741228415467_n 10696380_734462386625542_1240799091134580041_n 10612962_734462659958848_7590512506936512298_n 10574523_734463133292134_7434692961523505051_nAttention: merci de respecter le travail du photographe ainsi que le mien. Ces photos ne sont pas libres de droit. Si vous souhaitez les partager, n’hésitez pas à m’envoyer un mail pour que je vous donne les crédits à mentionner impérativement.

Est ce que ça vous intéresse si je vous partage de temps en temps mon travail en temps que modèle?

Le règne des Illuminati… un roman mystérieux

Le règne des illuminati

Bon, je n’ai pas choisi le livre le plus simple pour revenir sur le blog. J’ai trouvé ce roman dans un Relay, lors d’une attente trop longue en gare (ces relay sont des pièges…). Mon œil à de suite été attiré par la couverture: présence du compas et de l’équerre, oeil dans un triangle, mention des Illuminati… ça sentait le complot mondial à plein nez! Et pour une fois, c’est pile poil ce dont j’avais envie, même si c’est exactement ce que je reprochais à Chattam. En ce moment, je ne sais pas pourquoi, je suis très intéressée par les mystères et les mythes qui entourent les sociétés secrètes. J’avais également envie de tester les romans historiques, genre que je ne lis jamais.

Bref, tous les éléments étaient réunis pour que j’embarque ce pavé (550 pages…) dans mon sac à main!

Avant toute chose, je dois faire une petite précision. Beaucoup reprochent à ce roman ses libertés prises avec l’Histoire. Étant une bille complète quand il s’agit de l’Histoire (je sais, c’est quelque chose qui me fait honte, mais je n’arrive pas à retenir quoi que ce soit), les auteurs auraient pu choisir de faire mourir le dauphin Louis XVII d’une quelconque autre manière, cela ne m’aurait pas perturbé du tout puisque je n’ai aucune idée de la vraie cause de son décès (et en fait… je m’en fiche un peu…). Maintenant que vous êtes prévenus, passons à l’histoire du roman. Ou devrais-je dire, aux histoires.

En 1794, un policier, Annibal Ferragus est arrêté en pleine cérémonie franc-maçonne. Pour échapper à la guillotine, il n’a d’autre choix que d’aider Saint Just (qui persécute les franc-maçons) à élucider le meurtre atroce d’une jeune femme.

De nos jours, l’abbé Emmanuel est tué en plein discours devant l’Unesco. Après avoir découvert que le tueur isolé est membre d’une obédience maçonnique en marge, la juge Hélène Gardane contacte le policier franc-maçon Antoine Marcas pour faire mettre cette affaire au clair et l’aider à se plonger aux tréfonds de cette société secrète. A partir de là, tout y passe: club des plus grands dirigeants mondiaux pour dominer le monde, assassinat de Kennedy, accumulation de cadavres, etc…

J’ai conscience qu’à la lecture de ce résumé, vous devez être un peu déboussolés et vous vous posez sans doute la question: quel est le rapport entre ces deux histoires. Eh bien, pour tout vous dire, il n’y en a aucun si ce n’est la franc-maçonnerie. Les auteurs, Giacometti, un journaliste, et Ravenne, un maître franc-maçon s’acharnent certes à mettre en valeur leurs « frères », l’intrigue marche totalement.

Le style est sans fioriture, rapide, fluide. J’ai été totalement happée par l’enquête de Marcas, un peu moins par celle de Ferragus. Le dénouement est un peu prévisible, mais je trouve que pour une première lecture de ce type, ce thriller historique est parfait. J’ai été un peu déçue de découvrir que Le règne des Illuminati est en réalité le dernier opus d’une série dont je n’avais jamais entendu parler. Depuis, j’ai prévu de me rattraper, mais là je vous spoile un peu ce que vous aller retrouver sur le blog dans les prochains mois.

En bref, si vous avez aimé Da Vinci Code, si vous souhaitez faire une première incursion dans le roman historique et si vous êtes d’accord pour vous laisser balader dans un milieu auquel vous ne connaissez rien, foncez sur Le règne des Illuminati! C’est une lecture vraiment très agréable.

1 2 3 92