Les morsures de l’ombre, de Karine Giebel

giebel giebel

Elle est belle. Il l’a suivie hier soir. Ce matin, il se retrouve a demi nu, enfermé dans une cage, dans un sous sol humide. Qui est-elle? Que lui veut-elle? Pourquoi semble t-elle prendre un malin plaisir à le torturer, jurant de lui faire expier une faute dont il n a pas la moindre idée?

Les morsures de l’ombre et un roman policier court, efficace, bien écrit. Karine Giebel nous entraîne à la fois dans un bras de fer entre une victime et son bourreau ainsi que dans une enquête policière qui piétine. Les deux personnages principaux sont attachants (même la folle) et le suspens est maintenu jusqu’au bout.

Je n’ai trouvé aucun temps mort dans ce polar que j’ai dévoré dans la journée. Bien que j’apprécie d’habitude les thriller sanglants et torturés, ce petit roman (300 pages) a su me séduire par sa simplicité. Je ne sais pas très bien quoi vous dire d’autre, si ce n’est que Les morsures de l’ombre a obtenu le prix polar SNCF en 2009 et que je trouve que c’est amplement mérité.

En bref, si vous avez envie d’un bon polar pas prise de tête, foncez!

Hema, Hema et moi…

Oui, aujourd’hui je suis une grande comique avec mon titre… en même temps, on ne parle pas d’un sujet plombant donc autant faire dans la légèreté. Depuis quelques années, j’ai pris l’habitude d’aller faire mes courses de rentrée chez Hema. On y trouve plein de petits carnets, stylos, et trucs auxquels on aurait jamais pensé avant de les voir sur les rayonnages. Petit tour de ce que j’ai trouvé cette année…

HEmarentree Commençons d’abord par les carnets. J’en ai acheté 2: un rose bien girly et un gros marron qui faisait 196 pages (ce qui est rare chez Hema)

1Voilà pour l’intérieur du rose. Comme d’habitude chez Hema, il est super pratique avec son marque page en tissu et ses grandes marges qui permettent de prendre plein de petites notes.

2 J’ai eu du mal à prendre cette photo, la couleur ne ressort pas du tout. En réalité, les pages de ce carnet sont vertes clair. Il se présente plutôt comme un cahier de brouillon bien stylé, avec ses petites étoiles en bas de page.

3 Voici mon gros coup de coeur: le carnet to do. Je vous parlerai prochainement de ma passion pour les to do listes et les nombreuses applications que j’ai trouvé pour ça. Mais rien ne vaut le papier et avec ses catégories « to call », « to buy » et « to do » et ses petites cases qui permettent de cocher ce qui est fait, il s’est de suite classé dans le top 3 de mes carnets préférés.

Comme vous avez pu le voir sur les photos précédentes, j’ai également trouvé un lot de crayons à papier à fleurs qui est bien mignon (et vaguement inutile, j’ai déjà plein de crayons à papier et je ne m’en sers jamais).

4 J’ai ensuite trouvé ces espèces de petits trucs en papier autocollant. En les collants sur les pochettes plastiques d’un porte vues par exemple, vous obtenez des sortes d’intercalaires. ça m’a été bien pratique pour trier par année mes fiches de paye. Et c’est bien girly aussi. Et ça, c’est une raison suffisante en soi.

5Et last but not least, j’ai trouvé un lot de clips pour trier les papiers qui trainent sur mon bureau en attendant d’être traités avec écrit « urgent », « done », « remember », « to do » et « read ». Et ça, je n’y aurai jamais pensé, mais qu’est ce que c’est utile pour ranger ma tonne de papiers qui trainent…

carnet rose: 2,50 €
carnet marron: 4 €
carnet to do: 3 €
crayons: non trouvés sur le site
onglets autocollants: 1,50 €
clips: 2,50 €
 

Et vous, vous avez fait vos courses de rentrée?

 

1 2 3 89